Tom Pham Van Suu - Visions de sable - III

Visions de sable - III

 

 

 

Les manguiers pleureurs

Suent des bouteilles de fruits

 

Assise avec ton odeur tu les humes seulement

                Les bouteilles écarlates

Sous les manguiers

                Dans ta hutte

Aux parfums d’Amour

                                               De mangue rose

 

As-tu vécu jusqu’aux lumières du soir

Enfoncées dans tes narines sucrées

                Pour m’entendre dire

                « Je t’aime »

 

Ou bien l’aube a-t-elle caché la nuit dans son dos

Laissant les étoiles orphelines dans le ciel embarrassé

 

Sinon dansons la biguine qui court

                Le fumet doux des orchestres malins

 

Et l’appât du sommeil

Le fumet doux des rêves carnés

Loin des lits et des fontaines de vin

 

De ton rire tombent sept mangues

                Vertes et roses comme la lune

 

Et tout près là dans le rire du ciel incertain

                Est-ce le soir ou le matin

                L’aube ou le crépuscule

Je rêve de ne pas mourir

 

 

En disant « je t’aime »

 

 

 

 

*          *

 

*

 

 

 

Tous droits réservés

 

© Tom Pham Van Suu

 

 

 

 *

 

 

 

Pour lire "Visions de sable - 1", veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

 

Tom Pham Van Suu - Visions de sable - I -

Pour lire "Visions de sable - II", veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

Tom Pham Van Suu - Visions de sable - II

 

*

 

 

 

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. AlysonNtn (site web) 11/10/2017

https://foursquare.com/user/449598014

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×