Tom Pham Van Suu - La première nuit

La première nuit

 

 

 

La première nuit

 

Dernières lumières du jour

Déversées tard sur la plaine !

L’air est lourd,

Lourd de jeunesse,

De jeunesse pleine

A prendre à pleines mains.

 

Loin, un éclair raye le soir

Tombant, tellement triste,

Comme la verdure d’automne.

 

Le ciel s’est effondré

Sur nos habits tièdes encore ;

Et les étoiles répandues

Illuminent notre corps nu :

C’est tout ce qu’il reste du monde.

 

 

 

 

 

*          *

 

*

 

 

 

Tous droits réservés

©Tom Pham Van Suu   

 

 

 

*

 

9 votes. Moyenne 4.89 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.