Thierry Tougeron - Extrait de Nouvelles de mon cosmos

Extrait de Nouvelles de mon cosmos

 

 

 

 

I

 

 

 

Des fleurs de peaux s’évaderaient de nos pensées

Pour amerrir sur une voie de pétales lactée

En silence pour vos yeux d’amours enluminées

Reconnaître la Dame aux Camélias

Retrouver l’œil du chat Sourire devant l’écran noir maladroitement exploré

Jouir devant l’infini d’un corpuscule de lumière

Vibrant dans les ondes de la nuit

Anisotropie des âmes où se déposent tant d’apocryphes

Chiralité des corps où se reposent des mots ancestraux

Fractales des mondes sensibles dispersés par des récepteurs

Précepteurs inefficaces à nous faire savoir

Regarder loin c’est voir tôt et oublier l’invisible

Interférométrie radar rencontrant des masses

Spectroscopie laser découpant des lambeaux galactiques

Radiométrie écoutant les voies de l’Univers

Ondes infrarouges hululant la nuit

Sueurs ultraviolettes désarmantes

Silence sonore des abysses interstellaires

Qualité du vide absolu atteint près d’égine

Transparence parfaite dans la négritude

Aperçue par Armstrong sur la Lune

Qui se prétend blanche de peau

Régolite illusoire révélant son origine

Farce enfin révélée, réduite à un visage

Quand le noir étale sa grandeur dans l’espace libre

 

 

*          *

*

 

Tous droits réservés

Thierry Tougeron

 

*

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

1. AlysonVwp (site web) 09/10/2017

My friend and I went camping the other day. It was a horrific experience, as he wouldn't let me sleep all night. He kept talking about random things and cried about his wakefulness. I totally told him to Contact and deal with it.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×