Roselyne Cros - L'île

 

216c1af7c655af7a3ffcb12df6f220dd

 

 

 

Petit point microscopique

Au loin

Si loin

Joue à cache-cache

Bascule au creux de la vague

Disparaît

Que d’eau !

Terre ! Au sommet d’une crête

Le vent se lève, la houle projette

La frêle barque sur le roc

Fine dentelle mortelle

Aux côtes escarpées,

Muraille abrupte, belle

Mer de l’hostilité

Ondule

Te meus

Aux jeux des Néréides

De Kraken, d’Isonade

Aux colères de Poséidon

Des créatures mythiques

Des monstres

Quel enfer !

Une île ! Forteresse imprenable

Récifs incontournables ?

L’eau claque tes flancs

Reflue, ramène, ballote

Cormorans… corps agonisants

Robinsonnade de la mort

Rame

Bifurque

Eblouissant paradis, étrange

Palmiers, blanc sable fin

En contraste, que de beauté

Le regard peint

Incrédule, ce fabuleux décor

La main écrit, décrit

La voix déclame, chante,

L’île

Respire

Inspire

Le poète

 

 

*          *

*

 

Tous droits réservés

© Roselyne Cros

 

*

8 votes. Moyenne 4.63 sur 5.