Roselyne Cros - J’aimerais tant - 17e Printemps des Poètes

J’aimerais tant

 

10346463 769363293101442 1749282897715466791 n

Texte publié dans le cadre du 17e Printemps des Poètes pour Variations d'une plume.

 

*

 

 

J’aimerais tant

Est-ce possible

Ne plus se déchirer

Nous aimer

Faire de la dissemblance

Un atout

 

J’aimerais tant

N’est-ce qu’un rêve

Que cessent les guerres

Les dissensions

Les ressentiments

Le rejet

 

J’aimerais tant

Voir le soleil chaque matin

Se lever pour tous pareil

Sur des visages où les rayons

Reflèteraient le bonheur

La joie

 

J’aimerais tant

Sentir la caresse du vent

Insuffler une onde de quiétude

Sur le monde accablé

Les peuples opprimés

La paix

 

J’aimerais tant

Ça vaut la peine

Que l’on s’étreigne

Que l’on s’embrasse

Que l’on s’aime

Enfin

 

Oui j’aimerais !

Que nos doigts s’entrelacent

Pour une folle ronde

Autour de la terre

J’aimerais tant, je voudrais

Il faudrait…

 

 

 

 

*          *

 

*

 

 

Tous droits réservés

© Roselyne Cros

 

 

*

 

 

11 votes. Moyenne 4.82 sur 5.

Commentaires (8)

1. Vivi 23/03/2015

Coucou je suis là.... Oups!

2. Cros Roselyne 22/03/2015

Merci Luky, c'est sympa d'être passé et d'avoir aimé !

3. Lukyone 22/03/2015

Superbe ! j'espère qu'il n'est pas trop tard pour voter pour toi mon amie, bisous Luky ;)

4. Cros Roselyne 22/03/2015

Merci à toi Vincent !

5. zochowski 22/03/2015

Merci pour ce joli moment !!
J'aime voyager parmi tes mots !

6. Claire Obscur (site web) 22/03/2015

Et oui j'aimerai tant aussi... Tu imagines un jour, on se lève, ou on se couche pas parce qu'on doit-être Au Grand Rendez-vous, tous, non tous, pour une ronde autour de la Terre, il faudrait lancer ça sur Avaaz ! tiens pour cette riche idée écrite en vers voici mes 5 sens qui donnent leur assentiment !

7. Cros Roselyne 21/03/2015

Merci Suzâme ! j'ai remarqué que pour les poèmes que j'écris, les haïkus et même la prose, ceux qui lisent visualisent. C'est formidable !

8. suzâme (site web) 21/03/2015

En découvrant ton poème, je l'imagine à plusieurs voix, sur une place... les mots, les timbres d'hommes et de femmes s'étreignent... Merci pour ce beau moment. Suzâme

Ajouter un commentaire