Roselyne Cros - Les rois mages

Les rois mages

 

8ba4ff35

 

 

Junior ne tient plus en place. Impatient, il monte au grenier et s’installe devant un télescope géant. Dans la grande salle à manger, le feu crépite dans la cheminée. C’est qu’il fait toujours aussi froid en Laponie. Yoda, ne daigne pas suivre le petit garçon. Il s’étire, se gratouille derrière l’oreille et se met en boule sur le canapé confortable. Maman Noël termine le rangement des tenues rouges, tandis que Papa Noël, bien calé dans un fauteuil boit une tisane tout en regardant les nouvelles à la télé. Il hoche la tête parfois en soupirant profondément en voyant ce qui se passe dans le monde.

 

Pendant ce temps, Junior appuie sur la commande qui ouvre le toit, fait basculer le télescope et colle son œil sur la lunette. Après divers réglages, il aperçoit le monde entier. Il tourne encore la molette pour se rapprocher des villes et encore plus près, des maisons. Il a un mouvement de recul devant une fenêtre. Elle est si grande qu’il a eu peur de la percuter ! A travers les vitres, il aperçoit un sapin avec toutes ses décorations. Il est heureux, car on ne doit pas le défaire avant le passage des rois, et les rois mages passent aujourd’hui…

 

C’est l’Epiphanie. Une étoile, ou bien une nova, peut-être une comète, on ne sait pas trop, venant d’orient aurait guidé les astrologues qu’étaient les rois mages, jusqu’à Bethléem, où Jésus serait né dans une étable. Il y a déjà plus de 2000 ans, Melchior, roi d’Arabie et de Nubie, vieillard aux cheveux blancs et à la longue barbe, déposa devant le nouveau né, de l’or, Gaspard, jeune roi de Saba, rubicond, de l’encens et Balthazar, roi de Tarse et d’Egypte au visage et à la barbe noire, de la myrrhe.

 

Depuis on célèbre leur venue en confectionnant des galettes, rondes comme le soleil et l’univers. Il y a plusieurs siècles, à l’intérieur du gâteau des rois, il y avait de vraies fèves, ou encore des haricots blancs et même des pois chiches ! Plus tard c’était de la porcelaine et de nos jours il y en a en plastique… Mais une chose n’a pas changé, celui qui la trouve est roi et dépose la couronne sur sa tête.

 

Junior regarde dans sa main, la fève qu’il a trouvée dans la couronne dorée. C’est une étoile.

 

Un dernier coup d’œil sur la terre, et il relève le télescope pour contempler le ciel.

 

 

- Comme c’est beau, se dit-il en essayant de se rappeler le nom de toutes les galaxies, des planètes, des constellations… que Papa Noël lui a appris.

 

 

Il fit un signe de la main comme pour dire au revoir à tous les enfants de la terre. Il était un peu tristounet mais il savait qu’il les reverrait à la fin de l’année. Il ferait même la connaissance des nouveaux venus au monde ! Super !

 

 

 

 

*          *

 

*

 

 

 

Tous droits réservés

© Roselyne Cros

 

 

 

*

 

 

Pour lire le premier volet de ce conte de Noël, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

Roselyne Cros - Qu’il est drôle ton sac Papa Noël

Pour lire le second volet de ce conte de Noël, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

Roselyne Cros - C’est aujourd’hui la Saint Nicolas

Pour lire le troisième volet de ce conte de Noël, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

Roselyne Cros - Une lumière dans le ciel

Pour lire le quatrième volet de ce conte de Noël, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

Roselyne Cros - Les derniers préparatifs pour la grande nuit

Pour lire le cinquième volet de ce conte de Noël, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

Roselyne Cros - La belle nuit de Noël

 

 

*

 

1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.

Ajouter un commentaire