Roselyne Cros - Ces non couleurs qui enchantent la gamme

Ces non couleurs qui enchantent la gamme

 

 

 

Le blanc, le noir, des non couleurs qui se marient si bien avec les autres

« La vie, c'est comme un piano, il y a du noir et du blanc et il faut jouer les deux pour avoir une belle mélodie. »

Dans le salon de Marielle, les notes d'une pièce des  Nocturnes de Chopin troublaient à peine le silence qui régnait dans la pièce. Musique apaisante s'il en est après le fracas de l'orage qui venait de s'abattre sur le village. Il s'éloignait. La vieille dame ouvrit les fenêtres pour faire entrer un peu de fraîcheur.

Trottinant sur ses petites jambes, Laurie, sa petite fille, s'approcha.

- Regarde, lui dit Marielle

- Que c'est beau !

Des bandes colorées formaient un arc dans le ciel. Le soleil s'était ménagé un espace bleu entre les nuages. Quelques gouttes de pluie s'échappaient encore d'un gros nuage noir.

- C'est un arc en ciel ! Lui chuchota Marielle, comme si c'était un secret.

- Oh ! C'est magique !

- Oui ! Ce qui est encore plus merveilleux, c'est que toutes ces couleurs que tu voies, n'en font qu'une : le blanc. C'est la couleur qui s'obtient en mélangeant la lumière de toutes les couleurs. Les rayons de la lumière blanche du soleil passent à travers les gouttes d'eau qui se colorent. Tu peux faire la même chose avec des bulles de savon ou un tuyau d'arrosage.

C'est chouette, on essaiera quand on arrosera les fleurs.

Je vais t'apprendre autre chose, le blanc n'est pas une couleur, le noir non plus. On les appelle des non couleurs. Mais toutes les deux font danser le spectre.

- C'est quoi le spectre mamie ?

- C'est la bande colorée que tu vois en forme d'arc. Regarde bien, toutes les nuances sont représentées, on les appelle des longueurs d'ondes. Quand je dis que le blanc et le noir font danser le spectre, c'est une image. Si tu mets du blanc ou du noir à côté de chaque coloris, ça le rehausse, il devient encore plus beau.

- Oui, je comprends mamie, les couleurs de l'arc en ciel sont plus vives devant le nuage noir.

- Ce que tu dois savoir aussi, lui dit Marielle, c'est que c'est le blanc qui reflète le mieux la lumière du soleil. Le noir, au contraire absorbe l'énergie puis la restitue. C'est un mélange de toutes les couleurs en synthèse soustractive. Il représente l'absence de couleur si tu préfères.

- Je ne comprends pas bien

- Par exemple, tu mets deux cailloux en plein soleil, un noir et un blanc, c'est le noir qui sera plus chaud car il absorbe la lumière. Si tu réfléchis un peu, tu sauras pourquoi en plein désert où il fait très chaud, les habitants s'habillent en blanc et non en noir. Tu es un peu jeune, mais tu as déjà compris l'essentiel.

- Oui mamie. Mais je sais quand même qu'il y a plusieurs sortes de nuances de blanc et de noir

- C'est vrai ma chérie. D'ailleurs, toi qui aime les œuvres d'art, je t'emmènerai au musée Pierre Soulages à Rodez. Il va bientôt être inauguré. Tu connais certains maîtres mais celui-ci n'est pas ordinaire. Il peint les reflets de la couleur « noir » qu'il nomme art abstrait « noir-lumière » ou « outre-noir ». C'est une peinture informelle.

- Beurk ! Du noir ?

- Non ! Il ne peint pas la couleur noire, mais la lumière qu'elle révèle, pour lui c'est une présence physique, tactile qui dégage une énergie contenue qui force à l'intériorité et à la méditation. « Une peinture de matérialité sourde et violente, tout à la fois, « d'immatière » changeante et vibrante qui ne cesse de se transformer selon l'angle par lequel on l'aborde »

- Ou là là !

- C'est vrai, mon trésor, je complique, je me suis laissée emporter par la passion ! Tu me diras ce que tu en penses lorsque nous irons voir l'exposition.

- L'arc en ciel s'est effacé ! Dommage

- Tu en verras d'autres.

- Tu peux toujours en dessiner un, tu le montreras à maman et papa et tu leur expliqueras le secret de la magie des arcs en ciel.

- Bonne idée mamie. Il faudra penser à prendre des photos aussi !

- Oui ! Avec le numérique, c'est facile. Autrefois, surtout au début de la photographie, les appareils photos étaient assez encombrants. Et puis, il n'existait que le noir et blanc, pas de couleurs. Il fallait mettre une pellicule à l'intérieur et ne pas l'ouvrir avant de l'avoir rembobinée sinon les photos étaient toutes blanches.

- C'était compliqué.

- On n'avait pas le choix et bien contents de pouvoir faire des photos. Tu sais qu'il y a des personnes qui ne perçoivent pas les couleurs ? Elles voient tout en noir et blanc, enfin plutôt gris.

- Les pauvres !

- Elles ne savent pas ce que sont les couleurs et n'en souffrent pas, il me semble. En parlant de noir et blanc, ça me fait penser à ma jeunesse, il y avait un couturier, André Courrèges, qu'on appelait  le Corbusier de la haute couture, le Corbusier était architecte, il cousait des vêtements aux formes géométriques avec ces deux non couleurs !

- Je préfère les habits en couleur ! Et les trous noirs dans l'espace ?

- Là c'est une autre histoire et je ne suis pas astrophysicienne ! On va regarder la définition sur Wikipedia : «  Un trou noir est un objet céleste dont le champ gravitationnel est si intense qu'il empêche toute forme de matière ou de rayonnement de s'en échapper (à l'exception notable de la radiation de Hawking). De tels objets n'émettent donc pas de lumière et sont alors perçus comme étant noirs. Ils ne sont pas directement observables mais plusieurs techniques d'observation indirecte dans différentes longueurs d'ondes ont été mises au point et permettent d'étudier les phénomènes qu'ils induisent sur leur environnement. ».

- C'est trop compliqué pour nous, mais on sait que les trous noirs existent.

- Il vaut mieux parler des jeux, comme les échecs, le jeu de go… où les cases sont noires et blanches.

-Dis mamie…

- Oui ma puce ?

- L'autre jour, papy était bizarre. Il n'arrêtait pas de dire « purée, je suis noir, noir de noir comme le chocolat ! et il chantait, je suis sous, sous, sous ton balcon…» ça veut dire quoi ?

Ma petite Laurie, c'est une expression qui signifie que papy n'était pas bien du tout ! ça lui arrive de temps en temps. Et la chanson est de Claude Nougaro qui chantait aussi « je suis blanc de peau » Je te le ferai écouter, je l'adore.

- Super mamie.

 

 

 

 

 

 

*          *

*

 

Tous droits réservés

© Roselyne Cros

 

*

7 votes. Moyenne 4.43 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×