Noël Vallier - Contre Culture

Contre Culture

 

 

Limandes morues maquereaux c’est l’étal
L’écaille la mer planton ça ricane
Mémères notaires bobos qui détalent
Marché fleuri tout droit faut des cannes

Foie de veau persil museau c’est cocagne
Pâté de croûte pistache Allemagne
Soudain devant mes pas une anguille
Cabas soleil un peu flottant sur ses quilles

Poulets rôtis chinois qui s’escriment
Des nems du frais du nioc c’est intime
Semoule manioc boulgour faut qu’ça rime
Épices rouges jaune orangines

Saveurs odeurs bontés ah divines
Senteurs couleurs bonheurs je câline
Osiers tressés jolis paniers c’est l’Automne
Cabas remplis petits farcis dans mes paumes

Chargé vrai mule je croise Paul qui s’étonne
Venu plus tard puis en pétard v’la qui tonne
Marchands bonheurs du lait brebis quelques tommes
Séchons bien secs sessions gourmandes quelques pommes

Samedi matin ça sent le thym l’échalote
De près de loin l’odeur du pain les parlottes
Des bancs parlants pépés chantants vieilles glottes
Tremblants souvent rieurs contents tous mes potes

Voici venue l’heure des pochtrons délicate
Classieuses gaies nos humeurs douces qui s’éclatent
Du Chardonnay, du vieux Viognier pour nos rates
Amis nous sommes ce vieux bistrot nous épate

 

 

 

 

 

 

*         *

*

 

 

 

Tous droits réservés

© Noël Vallier

 

 

 

*

 

 

 

Pour découvrir l'univers de Noël Vallier, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

http://larenoueevalno.blogspot.fr/2014/09/du-cote-de-st-nazaire-le-desert.html

 

Pour découvrir sa page facebook :

https://www.facebook.com/noel.vallier.1

 

 

 

*
 

7 votes. Moyenne 5.00 sur 5.