Mathieu Jaegert - Changement de profil

Changement de profil

 

Salut Mark,

 

Dix ans aujourd’hui ! Dix ans qu’on est ensemble, enfin « ensemble », façon de parler puisqu’on ne s’est jamais rencontrés en dehors peut-être de quelques groupes de discussion, et qu’il y a fort à parier que tu ignores complètement à quoi je ressemble. Ce n’est pas faute de soigner mon profil et de t’envoyer régulièrement des photos. Je sais ce que tu vas rétorquer…Non, tu ne restes pas insensible, tu t’intéresses, poses des questions, sembles écouter. Oui, notre relation s’est construite autour d’échanges, de partages, mais tes mots bleus, uniformes, ont leur limite. S’il est vrai que j’ai acquis un certain statut à ton contact, reconnais l’ampleur de ma déception ! Je te trouve de plus en plus envahissant. Tes intrusions répétées dans mes affaires personnelles que j’ai dévoilées, certes, sans difficulté, commencent à me courir et à pourrir ma vie. Les rumeurs sur mon compte se multiplient et les ragots ont remplacé les murmures mur à mur.

 

Mon inscription sur facebook remonte à dix ans et mes certitudes vacillent. J’ai bien réfléchi. Tu dois connaître mon aversion à célébrer la Saint Valentin, fête servant uniquement à combler les lacunes d’un calendrier qui a horreur du vide, nous enfermant dans un carcan gnian-gnian et commercial où il s’agit d’offrir des roses naturelles après s’être lancé des fleurs superficielles. Eh bien cette année tu vas être servi. J’ai donc pesé le pour et le contre, persuadé que non seulement on fonce dans le mur, mais qu’on va droit dans le mien ! Il faut dire que tu as toujours su éloigné subtilement le tien, le rendant inaccessible, jamais disposé à faire profil bas. On s’est plantés, on a cru faire parler la poudre, mais c’était de la poudre aux yeux. On pensait avoir allumé l’un et l’autre une flamme durable alors que la combustion a connu des ratés. La mèche devait être rebelle. Peu importe finalement, mon intuition féminine ne me trompe que rarement. Si l’on continue, après avoir croisé nos like, on finira par croiser le fer. Ma décision est prise. L’occasion d’ailleurs de pimenter la Saint Valentin !

 

Je t’annonce donc que je te quitte. Mon très cher Mark Zückerberg, grand créateur de la magie facebook, si tu pouvais demander à tes sbires de clôturer mon compte illico presto, je pourrai envisager plus sereinement une nouvelle relation. Une de tes connaissances me fait d’ores-et-déjà de l’œil, un drôle d’oiseau lui aussi. Twitter. Je dois lui faire part de ma décision prochainement. Ça risque de se jouer sur une question de caractère.

 

La bise.

 

Stéphanie

 

 

 

 

 

*          *

*

 

 

Tous droits réservés

Mathieu Jaegert

 

Février 2014

 

 

*

 

Pour découvrir l'univers de Mathieu Jaegert, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

http://mathieujaegert.wordpress.com/

 

*

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (2)

1. AlysonQvu (site web) 09/10/2017

Hi all! Recently I have been battling with a lot of hardships. Friends and doctors keep telling me I should consider taking medicine, so I may as well Contact and see how it goes. Problem is, I haven't taken it for a while, and don't wanna get back to it, we'll see how it goes.

2. TippiRod 14/02/2014

Rires ! Tu m'as bien eue Stephanie !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×