Marcel Faure - André Breton

André Breton

 

 

Ce n'est rien

Un fantôme

Un reflet dans un miroir

Une ombre

Rien

 

C'est tout

Deux mots qui s'entichent d'une phrase

Un réverbère s'allume

Une main qui lance des éclairs

Spontanément

D'un seul jet

Tout

 

Lui

" Bois et charbons "

Une enseigne

Et Nadja qui passe

Rue Fontaine

 

Moi

" Mieux vaut boire ici qu'en face "

Un bistrot

Sur la place

La fontaine

 

Parfois

Un creuset

Alliage alliance

Quelques vers moulés dans du satin

Qui écrit

Lui ou moi

 

 

*          *

*

 

Tous droits réservés

Marcel Faure

27 juin 2010

 

*

3 votes. Moyenne 4.67 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×