Louyse Larie - De signe en cygne !

De signe en cygne !

 

 

Si pour se divertir,

Le carrefour de la ponctuation

Souhaite que je la revisite,

Le temps d'un badinage,

Je commencerai par découdre la doublure

 Du vent mutin sur le front de la nuit !

 

Il y a fort à parier, que félicité ne saupoudre de grâce

Le trait-d'union de l'ombre versifiée,

En la condition, que la vigoureuse exclamation

Ne s'enthousiasme

De l'empreinte gorgée

De la pudeur du sizain !

 

J'ai vu le rêve se suspendre

Et se laisser dépouiller

De sa noble majuscule,

Tandis que le point interrogé

Ne sait être une fin, puisque pleine lune

 Naît en son sein protecteur !

 

Comme l'espérance froissée

Dépose sa pression

Dans l'écho prisonnier

De la parenthèse de l'homme,

Jupiter craint beaucoup moins sa vive interrogation

Que la terre ne craint le délire du ciel !

 

S'il suffisait d'ouvrir ou de fermer

Les vannes des sons aigus,

Plus ou moins graves, afin de les confiner

Dans les coulisses du guillemet enveloppant,

Pour que l'âme en sursaut ne s'en soucie, du fait chapeautée,

L'accent servile oserait-il s'en désolidariser ?

 

Saviez-vous que les points à la chaîne ne se désenchaînent,

Que si de la suspension courtisée,

La suite réinventée ne s'en délivre ?

De même que la vague ne parvient

À se délier de la nichée, si le message implicite

Ne lui donne pas licence de déchiffrer l'interligne ?

 

Mais qu'on ne s'y trompe pas, le tiret

Ne sait s'alléger de la rupture avec le lien,

Pour s'être vu censuré de sa mission, jusqu'à

Ce que la rime couronnée ne le crochète à sa corde !

Rien n'est resté que le verset amorphe qui s'accorde,

Epousant la musique du stance !

 

De signe en cygne,

L'homophone n'aura de cesse

D'abreuver la mare du barde !

 Ainsi, candeur de la pause ne s'exalte

Selon que les poumons de l'arc-en-ciel 

N'en deviennent gracile virgule !

 

*          *

*

 

Tous droits réservés

Louyse Larie

 

*

 

4 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. AlysonImi (site web) 08/10/2017

Oh Heavens. I don't know what to do as I have loads of work to do next week month. Plus the university exams are approaching, it will be a hell. I am already freaking out maybe I should here to calm down a little bit. Hopefully it will all go well. Wish me luck.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×