Khris Anthelme - La poésie, est-ce encore un art ? - 18e Printemps des Poètes

La poésie, est-ce encore un art ?

 

Afficheweb 2

Texte publié dans le cadre du 18e Printemps des Poètes pour Variations d'une plume

 

*

 

 

Puisse-t-on l’appeler style, prose ou science,

Il ne faut que peu de talent.

Car l’écriture est l’art de servir l’éloquence

Orné d’un biais rutilant

Selon une structure aux lois d’une genèse

A l’incroyable fondement

Composant le savoir, l’élément de la thèse,

De l’esprit et du sentiment.

L'intellect n’est d'ailleurs sa première ressource,

L’instinct moral, l’émotion

Font l’ampleur d’une force empruntée à leur source

Pour créer la sensation.

Ce savoir enrichi par la prosodie,

Attrayant comme un puits sans fond,

Genre encore appelé par l'homme poésie,

Car inépuisable, fécond.

Tel un champ invisible au son d’une pensée

Du centre de l’entendement,

Presque immuable au front d’une plume encensée

Où plane l’ère l’animant.

Donnant l’impression d’un acquis esthétique,

La raison du bien absolu,

Avec pour tout rapport l’aptitude acoustique,

L’amour de l’écrit réélu.

Pourquoi n’a-t-il jamais été mis en distance ?

Mais pris en admiration

A l’instar d’autres arts épuisés de brillance

Égarant leur datation.

Doté de rangs divers, sans être un grand génie

Il ne lui suffit que d’un rien

Puisant dans la nature une cacophonie ;

Un soupir, un ris de terrien,

Le chuchotis du vent pourtant insaisissable,

Le doux clapotis d'un ruisseau,

La vague et ses rouleaux galopant sur le sable,

Les astres frémissant sur l’eau,

Un envol de saison sur les feux de l’automne,

L'amertume d’un souvenir.

Il suffit à notre œil que la terre résonne

Pour promptement tout acquérir.

 

 

 

*          *

*

 

Tous droits réservés

© Khris Anthelme

 

*

13 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

×