Khris Anthelme - De Marot à Verlaine - 18e Printemps des Poètes

De Marot à Verlaine

 

Afficheweb 5

Texte publié dans le cadre du 18e Printemps des Poètes pour Variations d'une plume

 

 

*

 

 

 

 

Toute œuvre à son mystère et Mère Poésie

Pour ma cause est le plus délicat à propos.

Je l’écris et la lis l’âme en acinésie

Quand survient le déclin démêlant ses quipos.

 

Comme une passion, comme un besoin, l'arcane

Dans l’ombre ou la lueur se dévoile discret.

Comme un passant sur quelques vers, je vais et flâne

Pour trouver en chemin un trésor, un secret ;

 

Mais l’intrigue peut-être affligeante ou profane

Incitant à la peur sur un simple renvoi ;

Se penchant sur l’amour dans un monde en chicane,

Tant pénible à fixer quel que soit le pourvoi.

 

De Marot à Rimbaud, ou Verlaine, est saisie

Une vie insolite où jamais le chaos

N’aura de cesse à vivre un parfum d’ambroisie.

Qui sait ? Peut-être encore aujourd’hui leur repos

 

Demeure secoué par un blasphème ou plane

Un doute doucereux, chagriné d’un regret,

De n’avoir pu nourrir un verbe qui ne fane

Sur leur tombeau, sinon, qu’il fleurisse à leur gré !

 

 

 

 

 

 

*          *

*

 

Tous droits réservés

© Khris Anthelme

 

*

 

 

8 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

×