Jacqueline Wautier - Rire à contre-larmes - 17e Printemps des Poètes

Rire à contre-larmes

 

10346463 769363293101442 1749282897715466791 n

Texte publié dans le cadre du 17e Printemps des Poètes pour Variations d'une plume

 

*

 

 

 

 Rire;

 Contre le gris,

 Contre l'ennui.

 Rire;

 Contre les rats,

 Contre l'effroi.

 Rire contre les âges et les rages et les orages

 Les peurs et les leurres et les heurts.

 Rire contre la ville qui nous happe

 Et le temps qui de ‘tant’ nous frappe

 Rire contre l'indifférence qui mate

 Ou les désespérances qui s’abattent.

 Rire;

 Contre la guerre,

 Contre la colère.

 Rire;

 Contre la haine,

 Contre la peine...

 Et contre l'absence

 Le silence

 L'ignorance

 Ou l'errance en folle déliance

 Rire !

 Aux culs serrés

 Aux cœurs fermés

 Aux rêves trop étroits

 Et à tous ces regards tellement froids.

 

 Rire contre les armes et la hargne et de si sombres campagnes.

 Rire à fissurer les murs et les armures et les sinistres murmures.

 Rire à l'ivresse des jours de fête, à la liesse des kermesses.

 Rire contre de noirs suaires, de roides prières et de ternes vicaires.

 Rire à envoler la lune et la plume et les embruns de blanche écume.

 Rire : à perdre raisons, à retrouver raison -loin, si loin des mortes oraisons...

 

 Rire;

 À la vie

 À l'envi

 À l'inédit.

 Rire;

 Aux éclats

 À la joie

 À l'émoi.

 Rire aux voyages et aux partages

 Aux heurs et lueurs et bonheurs.

 Rire à l'été qui nous happe

 Aux mots qui des maux s'échappent

 Aux sens qui sans sang s'ébattent.

 Rire à l'amour qui colmate

 Aux peut-être qui épatent

 Aux toujours qui un jour nous rattrapent.

 Rire :

 En "espère"

 En frères

 À l'envers.

 Rire :

 En "sème"

 En thèmes

 À "t'aime" en doux poème.

 Rire!

 De tout, de rien, affolé, exalté…

 Rire comme un môme affamé :

 Faim à l'existence

 À la résilience

 À l'espérance

 À l'innocence

 L'insouciance

 L'indulgence

 L'enfance

 La chance

 Rire à la "revenance" qui s'y invente en renaissance.

 Rire sans fin à corps libéré

 À souffle explosé

 Projets réinventés

 Jours recolorés.

 Rire aux espoirs réanimés d'un sourire enamouré...

 Rire à contre-larmes, à contre-drames :

 Rire à contre-tout contre ce temps qui de tant ‘de tant’ nous écorche à sa lame…

 

 

 

 

 

 

*          *

 

*

 

 

 

Tous droits réservés

© Jacqueline Wautier 2015

 

Texte protégé par les règles et droits de la propriété intellectuelle !

 

 

 

 

*

 

7 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (3)

1. AlysonIgz (site web) 11/10/2017

https://spaces.hightail.com/space/lMwpx4BHHA/files/fi-d4422acf-e6c0-4213-8dc9-348d7d9f8762/fv-4cb30415-1255-474a-9900-49e924e1f7ba/Canadian%20pharmacy.pdf

2. AlysonCtg (site web) 08/10/2017

My friend and I went camping the other day. It was a tiring experience, as he wouldn't let me sleep all night. He kept talking about random subjects and whined about his anxiety. I totally told him to Contact and deal with it.

3. MILLOT-CONTE Christine 13/03/2015

CHAPEAU BIEN BAS Jacqueline, je reconnais là ta plume généreuse et altruiste ! Oui rire jaune, rire pour ne pas pleurer, rire de soi, rire envers et contre tous ! C'est une vraie perle que tu nous donnes à lire ! Merciiii pour cet instant suspendu !! Bisous

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×