Gilles Palomba - Le vin triste

Le vin triste

 

 

Ce soir le ciel est comme un vin gris qui me grise

A la coupe maîtresse où noyer mon chagrin

Un vin d’astres et d’encre apporté par la brise

Un vin de sang du monde infusé de refrains

 

Quand donc reviendras-tu réveiller d’un sourire

Mes ivrognes sommeils de silence et d’ennui

Toi mon livre toujours qu’il me reste à écrire

Toi sans qui chaque page est une blanche nuit

 

Et je lève mon verre à l’incroyable amour

Qui survit à l’ivresse avec autant de feu

A ta voix qui me parle au gré du vent qui court

Aux étoiles sans nombre où je peux voir tes yeux

 

Au corps de ce vin même où je goûte ta bouche

A la nuit où les cœurs bien trop nettement voient

A la santé du charme en tous points que je touche

A la coupe du soir où te rêvant je bois

 

 

*          *

*

 

Tous droits réservés

Gilles Palomba

Extrait de "A l'encre bleue" éd. Edilivre

 

*

 

Pour découvrir l'univers de Gilles Palomba, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

http://www.gillespalomba.fr/114995791

 

*

 

 

 

 

11 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. TippiRod 01/02/2014

De bien jolis vers, d'une agréable douceur à l'oreille.

Les deux derniers vers sont sublimes.

Très joli vraiment. Merci Gilles et heureuse de vous croiser ici.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×