Gilles Palomba - Haut vol

Haut vol

 

 

Je suis spectateur

D’un astre mourant

Soleil projecteur

Sur un monde écran

Peut-il faire jour

Encore ou bien nuit

Force est dans l’amour

Pour ce qui s’ensuit

 

Je vais comme dansent

La vague et le feu

D’une indépendance

Rivée à mes yeux

C’est une aventure

Qui me fait chanter

Sur la tessiture

De la liberté

 

Je vois bien que vivre

C’est percer l’envers

Savoir qu’un grand livre

Est dans l’univers

C’est vaincre l’injure

Du cœur qui décroît

Possibles gageures

Auxquelles je crois

 

Mais le décorum

De la cécité

En terre des hommes

Fait nécessité

Ce qui laisse à dire

Que pour s'ignorer

On peut se suffire

Et bien moins pleurer

 

Les uns pris de flammes

D’autres sans passion

Ce qui fait des drames

De confrontation

Savent-ils qu’amour

N’est pas l’horizon

Mais un carrefour

De quatre saisons

 

L’une fait la fleur

L’autre un feu de dieu

La saison trois fleure

Un pâle entre-deux

Mais la plus vulgaire

Des quatre saisons

Est celle de faire

Noces de raison

 

 

Voir une palombe

Perdre un peu de sang

Pour qu’enfin succombe

Le malheur présent

Voir par sa défaite

Le vainqueur défaut

J’ai souvent la tête

A votre échafaud

 

C’est voir l’animal

Rédempteur d’humain

Tel qu’au bout du mal

Triomphe le bien

Au seuil d’un voyage

En Amour choisi

Je fais le bagage

De ma poésie

 

 

 

*          *

*

 

Extrait de "Le compte à rebours"

 

 

 

 

*          *

*

 

Tous droits réservés

© Gilles Palomba "Le compte à rebours"

2014

 

*

 

 

Pour découvrir l'univers de Gilles Palomba, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

 

http://www.gillespalomba.fr/114995785

 

 

 

*

 

 

3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. Gabrielle 09/11/2014

Superbe, bravo

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×