Gilles Palomba - Extrait XXXIV "Le livre d'Elaya "

XXXIV

 

 

J’aime aussi à t’écouter dire un poème, et c’est toujours le même poème que tu dis. Et je te demande “Redis-moi, s’il te plaît, ce poème”, et tu me redis ce poème... Qui parle d’un prisonnier et de liberté, qui devient ton poème et par lequel je te sens plus authentique que jamais.
L’accent porte à vibrer comme guitare sous les doigts, en cette grand-messe de l’articulé - communion dans la coupe aux images.
Je suis cet enfant allongé aux côtés de sa grand-mère, le soir, qui lui demandait : “Mamie, redis-moi telle histoire”.
Et le grand voyage commençait.
J’étais dans cette féerie où tu sais me conduire aujourd’hui, mais plus d’évasion, seule une présence qui relègue le réel rêvé dans le vécu du rêve.

 

 

 

 

*

 

 

 

Extrait de "Le livre d'Elaya"

 

*          *

*

 

Tous droits réservés

© Gilles Palomba

 

*

 

Pour découvrir l'univers de Gilles Palomba, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

http://www.gillespalomba.fr/114995792

 

*

 

13 votes. Moyenne 4.92 sur 5.

Commentaires (1)

1. AlysonPyr (site web) 08/10/2017

My friend and I went camping the other day. It was a horrific experience, as he wouldn't let me sleep all night. He kept talking about random stories and cried about his anxiety. I totally told him to Contact and deal with it.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×