Gilles Palomba - Chant VIII - Extrait de "Le livre d'Elaya"

Chant VIII

 

Elaya dit : “J’ai traversé la nuit des temps pour advenir. Tous les frimas du voyage, déserts, périples, tous les écueils prennent goût du labeur accompli. Me voici. J’ai quitté les convives du banquet, tables s’improvisant de tréteaux et de nappes où les vins coulaient à flot dans des coupes cent fois vides, où les plats défilaient sans trêve, à peine présentés que remportés.
Chaque immédiat réitère l’initiation.”

“Il faut remettre demain à maintenant, dit Elaya. J’arrive à toi, ainsi qu’au papillon advient la chrysalide. Allons tutoyer les étoiles, ces sœurs de nulle part à toutes parts qui mènent, qui rappellent à l’ordre fixe, les étoiles comme un moyeu autour duquel valsent les mondes et gravitent nos songes. Non, mourir jeune n’a pas que des inconvénients. Viens ! Et que de nos deux paumes le graphisme se confonde, comme nous marcherons là-bas...”

“Nous marcherons dans la jaune lumière du matin, le sceau du Levant dedans nos cœurs comme un ciboire sur la poitrine de Tarcisius. Nous partagerons le désespoir comme un pain blanc - le désespoir est une forme obscure de salut. Nous atteindrons le sang du jour où nous nous baignerons.”

“Viens. Tu ne m’échapperas pas. J’apporte des modèles pour inspirer la toile, et des couleurs pour agencer l’image, et des pinceaux pour animer le trait, mais pas de cadre pour fermer l’espace, aucune vitre pour écarter le vent, aucun verni pour compenser l’absence.”

“Nous aurons des questions qui supposent des réponses, et puis des réponses qui supposent des questions.
Ce sera le mouvement perpétuel.”

 

 

Extrait de "Le livre d'Elaya"

 

*          *

*

 

Tous droits réservés

Gilles Palomba

 

*

 

Pour découvrir l'univers de Gilles Palomba, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

http://www.gillespalomba.fr/114995792

 

*

 

 

6 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×