Gilles Palomba - « Ô rêveur ami cours... »

« Ô rêveur ami cours... »

 

 

 

Ô rêveur ami cours à ta folle aventure
Mon dénigré superbe insensible à l’assaut
Cours comme au grand galop libre et fauve monture
Et tant pis si le rêve est suivi du lasso

Et tant pis pour l’écaille à rebours des caresses
Le chardon sous la mousse à ton pas dissident
Le collier des rumeurs et la chaîne et la laisse
Par le mot qui te suit implacable et mordant

C’est la ronce qui fuit de chaumière en chaumière
C’est le mur d’un aveu revêche à prononcer
C’est l’émoi qui prend garde à se mettre en lumière
C’est la chanson qui court dans l’ombre et les fossés

Ô rêveur ami va comme aux vitres l’insecte
Rendez-vous diaphane à ton vol éperdu
Tant pis pour le retour des lumières suspectes
D’épine de crachat de fiel ou de ciguë

Pour ceux qui de l’amour la pureté salissent
Va quérir les pays d’au delà les romans
Ami dresse la voile et libère la drisse
Montre-leur l’Amérique inhérente aux amants

 

 

 

 

*          *

*

 

Tous droits réservés

© Gilles Palomba

Extrait de "A l'encre bleue"

 

 

*

 

Gilles Palomba, "A l'encre bleue", éd. Edilivre :

http://www.edilivre.com/a-l-encre-bleue-1e5d59bc0a.html

 

*

 

Pour découvrir l'univers de Gilles Palomba, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

http://www.gillespalomba.fr/114995785

 

*

 

14 votes. Moyenne 5.00 sur 5.