Gilles Palomba - Envers et contre

Envers et contre

 

 

 

Savoir enfin de quoi me pèse tant l’absence
Me délecter du mot dont elle tait le nom
Nommer cet inconnu pour explorer le sens
Et d’un vocable en bouche interroger le son

Le timbre familier de la voix anonyme
Laisse vibrer la corde opiniâtre à parler  
Les mots d’un quelque part travaillé par l’intime
Ce grain de sel qu’en bouche il faut bien ravaler  

Qui donc peuple mes nuits quelquefois de son astre
Qui remplit ce ravin qu’au fond de moi j’entends
Pleurer de ma défaite et crier au désastre
Le deuil de l’idéal et des rêves d’antan

Ah comme je pourrais vivement lui répondre
A cette voix du vide en écho du destin
Combien pas un instant pas même une seconde
Par ma foi je n’abdique à croire en un matin

 

 

 

 

*

 

Extrait de "Frères de la zone"

 

 

 

*          *

 

*

 

 

 

Tous droits réservés

 

Gilles Palomba

 

 

*

 

 

 

Gilles Palomba, "Frères de la zone", éd. Edilivre

 

http://www.edilivre.com/freres-de-la-zone-1e5d59c0e8.html#.U3JocSjPsuQ

 

 

 

*

 

 

 

Pour découvrir l'univers de Gilles Palomba, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

 

 

http://www.gillespalomba.fr/114995785

 

 

 

 

*

 

 

12 votes. Moyenne 5.00 sur 5.