Gilles Palomba - ADORAMIS (Extrait du roman)

ADORAMIS (Extrait du roman)

 

 

 

Voici donc le cœur qui est mis à nu...
    Le cœur est un oiseau farouche aux mouvements crus du jour, mais point la nuit, quand la bouche fleurit autrement que de roses le rosier et qu’au moment de cette éclosion – mais le croirait-on ?... voilà deux visages qui se respirent, deux confidences qui s’envisagent.
    Le monde à l’entour avec des airs de complicité se pare d’atours visibles pour les élus seuls, comme si l’émotion les ouvrait à de nouvelles perceptions et qu’à leurs cinq sens s’ajoutait une acuité singulière.
    « Regarde, comme c’est beau ! » s’exclama-t-il en balayant le ciel d’un geste ample de la main.
    L’espace noir au-dessus d’eux étendait le champ des constellations. Des milliers d’astres s’y déployaient, comme une poussière d’or soufflée par un dieu facétieux. Une heureuse inspiration les avait répartis de manières diverses, formant ici des regroupements, dessinant ailleurs des figures géométriques, voire des alignements rectilignes ou anguleux. Mais la bonne fortune de cette disposition avait ménagé aussi la morgue de quelques asociales, des solitaires qui semblaient marquer leur méprisante distance avec tous ces amalgames sidéraux, grégaires et disciplinés. Enfin, il se dénombrait parmi ces figures célestes, des couples d’astres qui étincelaient aussi bien ensemble que les yeux d’un même regard.
 -   « Tu vois cette étoile plus brillante que les autres ? dit-il en pointant son doigt vers le sud de la voie lactée. Eh bien, c’est Vega. Si tu l’observes bien, tu découvres qu’elle est bleue, tout comme l’étoile plus petite qui se situe juste au-dessous, tu la vois ?
-    Oui, en effet.
-    C’est Althaïr. On y rapporte une légende qui en fait un simple garçon vacher, alors que Véga est la fille d’un dieu, fileuse de son état. On dit qu’un amour puissant les a placés l’un près de l’autre, mais avec assez de distance imposée par leur condition respective. Cet amour serait donc condamné à se consumer à défaut d’être consommé, si, une fois par an, toutes les corneilles de la terre n’avaient résolu de former un pont par-dessus la voie lactée et de permettre à la fille des dieux de rejoindre son garçon vacher. Et cette noce d’étoiles qui leur est consentie a lieu pendant la septième nuit du septième mois.
-    La septième nuit du septième mois, c’est dans trois jours…
-    Tout juste ! Ce sera la nuit amoureuse d’Althaïr et de Véga, celle de tous les bonheurs possibles, des barrières qui tombent et des ponts qui relient les espaces.
-    Dans trois jours… J’aime à croire qu’il n’y a pas de hasard.
-    Et quand il y en aurait, n’est-ce pas le mystère de l’homme que d’en brosser le trait avec ses propres pinceaux et selon les couleurs de sa seule palette ? Le nom de hasard est celui d’un fantôme, or l’esprit humain abhorre tout ce qui est anonyme. Pour que chacun accueille l’inconnu, il suffit qu’il le nomme. »

        Certes à ce degré du voyage aucun de nos deux marins n’avait encore nommé l’autre. Sans doute le moment était-il venu, maintenant qu’au-dessus de ces deux ombres rapprochées s’étendait la contemplation des étendues stellaires. Chacun se tenait dans une attitude figée d’acceptation absolue de l’autre, tandis que l’huile versée par les étoiles alimentait la lampe du temple. La mer qui bouillonnait là-bas, n’était plus qu’aérienne ici. Et dans l’air même, balayé par un vent dont la puissance semblait s’attendrir, une brise de mer au souffle chaud distillait des charmes et des sortilèges, comme s’il eût fallu que ce couple se recueillît avec une ferveur totale, et qu’à cet instant de la prière un encensoir céleste leur dispensât des volutes mystiques.
    En sorte que ce fut dans cette ardente prière qu’on résolut de s’abîmer ensemble.

 (...)

 

 

*          *

*

 

Tous droits réservés

Gilles Palomba

Extrait du roman "ADORAMIS " éd. Edilivre

 

*

 

Pour découvrir l'univers de Gilles Palomba, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

http://www.gillespalomba.fr/114995795

 

*

3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. AlysonKzv (site web) 09/10/2017

Hey everybody! Recently I have been struggling with a lot of personal issues. Friends and doctors keep telling me I should consider taking meds, so I may as well more and see how it goes. Problem is, I haven't taken it for a while, and don't wanna get back to it, we'll see how it goes.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×