Gilles Palomba - Question sans réponse

Question sans réponse

 

 

 

Toi qu’éclairent les jours des feux d’intelligence
Mais dont l’œil s’assombrit à force de lumière

Déchiffreur pragmatique et froid de l’univers
Qui fais sacre du nombre à l’impasse des sens

Toi qui ne perpétues les victoires de l’homme
Qu’à force d’écraser ses humaines finesses

Et singularisant de la forme l’atome
Toi qui aboliras la source enchanteresse

Qu’une lente avancée un pas sur l’autre avive
Pour d’un monde inconnu démonter le mystère

Et dont l’œuvre à tout prendre est aussi créative
Au pire qu’au meilleur civile et militaire

Dis-moi génie ô toi par l’algèbre embrassé
Toi qui fis du cœur de ce monde une atonie...

Que sais-tu du regard des tendres fiancées
Des richesses d’aimer et de la Poésie ?

 

 

 

 

 

 

*          *

 

*

 

 

Tous droits réservés

© Gilles Palomba

Extrait de "La croix portée"

Gilles Palomba, "La croix portée", éd. Saint-Germain des prés

 

 

 

*          *

 

*

 

 

 

Pour découvrir l'univers de Gilles Palomba, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

www.gillespalomba.fr

 

 

*

 

 

 

 

12 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×