Gilles Palomba - LES TATOUAGES

LES TATOUAGES

 

 

 

Les frères de l’esbroufe amis du grand écart
Forçats de la bourlingue épris de faire fi
Excellent à s’offrir une lithographie
Sous le fer oxydé de leurs cinglants poignards

C’est un feu dans la peau qui feule et se ravive
C’est un sceau dont la marque induit le sang qui bout
C’est la flamme offensive à l’approche des loups
L’étendard exhibé dans le combat du vivre

C’est un amour qui porte à la vie à la mort
Où l’épiderme crie à l’encre noire ou bleue
Pour donner à se voir indélébile aveu
Puissant comme un toujours ardent comme un encore

Comme si le biceps aux formes animales
Souple liane de nerfs abritant une armée
Dévouait sa puissance à ce drapeau d’aimer
Sacre de l’hématome orpaillé d’initiales

Vois du baiser de fer la morsure profonde
Et des noces de sang l’inoxydable éclat
Ce chef d’œuvre qu’à voir on ne se lasse pas
Et qui fait le tableau d’une sienne Joconde

 

 

 

 

 

*          *

*

 

Tous droits réservés

© Gilles Palomba

Extrait de "Le compte à rebours "

 

 

*

 

 

Pour découvrir l'univers de Gilles Palomba, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

http://www.gillespalomba.fr/114995785

 

*

14 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. AlysonKet (site web) 11/10/2017

https://ask.fm/katherinechristina5525

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.