Gilles Palomba - Mourir d’amour

Mourir d’amour

 

 

 

S’il faut mourir un jour
Que je meure d’amour

Comme d’une glissade
Sur la neige l’hiver
Même si l’escapade
Met l’usage à l’envers

Puisque l’on meurt un jour
Que je meure d’amour

Que je meure docile
Par la brise emporté
Comme l’âcre fossile
Dans sa sénilité

Que je m’en aille un jour
Comme on s’endort d’amour

Dans son rideau de brume
Au loin disparaissant
Quand est bateau posthume
Et rêve finissant

Je veux noyé d’amour
Me disparaître un jour

D’amour d’amour si calme
D’un plus prompt alizé
Comme est brisée la palme
Au vent du temps passé

Que trop ouvert d’amour
Je me referme un jour

C’est Lui mon aventure
Ma nature mon blé
Mon règne mon palais
Et ma littérature

J’écris... S’IL FAUT QU’UN JOUR
LE CIEL VEUT QUE JE MEURE
JE VEUX QUE MA DEMEURE
DERNIERE SOIT L’AMOUR

 

 

 

 

*          *

*

 

 

Tous droits réservés

© Gilles Palomba

Extrait de "A l'encre bleue"

 

*

 

 

Gilles Palomba, "A l'encre bleue", éd. Edilivre :

http://www.edilivre.com/a-l-encre-bleue-1e5d59bc0a.html

 

*

 

Pour découvrir l'univers de Gilles Palomba, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

http://www.gillespalomba.fr/114995785

 

*

4 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×