Gilles Palomba - Écrit dans la nuit bleue

Écrit dans la nuit bleue

 

 

 

Comme le vent du soir se souvient de la plaine
Qu’il déshabille au gré de sa course lointaine
L’un de l’autre mêlés pour à la fin tous deux
Verser un vin céleste au clair de la nuit bleue

Le mot balaye au gré du chant la blanche feuille
Alors que le front grave et lourd je me recueille
Le grand souffle du songe entre nous s’est glissé
La plaine est ton visage et le vent ma pensée

 

 

 

 

 

*          *

*

 

Tous droits réservés

© Gilles Palomba

Extrait de "A l'encre bleue"

 

 

*

 

Gilles Palomba, "A l'encre bleue", éd. Edilivre :

http://www.edilivre.com/a-l-encre-bleue-1e5d59bc0a.html

 

*

 

Pour découvrir l'univers de Gilles Palomba, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

http://www.gillespalomba.fr/114995785

 

*

11 votes. Moyenne 5.00 sur 5.