Gilles Palomba - Pourquoi pas

Pourquoi pas

 

 

 

Lorsque viendra le temps précoce de mourir
Et m’en aller ailleurs si j’y suis voir céans
Où jongleur d’osselets m’en remettre à gésir
En cette auberge – fichtre ! au lit fort mal seyant

Par quel raidissement de la dernière crampe
Quel grain de sablier quel caillou du Poucet
L’intruse pierre en trop enrayera la tempe
Jusqu’à lui faire couic cela je ne le sais

Que pourrai-je emporter dans ce trou dans la terre
Hormis le mikado d’un coffre sans le sou
Que des dévaliseurs laisseront sans mystère
Une fois terminé le grand casse dessous

Pourquoi pas l’âme feue ainsi qu’un météore
Plutôt que la chair tendre aux racines des joncs
Pourquoi pas le jardin dans la lumière d’or
A l’inverse du vide où prend fin le plongeon

Faire noce d’air libre au ciel de l’émouvoir
Lorsque s’envolera comme plume au vent
Le chapeau du poème en guise d’au-revoir
- Et prendre l’astronef vers le bonjour suivant

 

 

 

*

 

 

 

Extrait de "Frère de la zone"

 

Gilles Palomba, "Frères de la zone", éd. Edilivre

 

 

 

 

*          *

 

*

 

 

Tous droits réservés

Gilles Palomba

 

 

 

*

 

 

 

Pour découvrir l'univers de Gilles Palomba, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

http://www.gillespalomba.fr/114995794

 

 

*

 

5 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. AlysonLxn (site web) 11/10/2017

https://www.slideshare.net/secret/rAxaEuBfZI2poX

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×