Gilles Palomba - Sérénade

Sérénade

 

 

 

Dans la pâleur d’un clair de lune
J’ai tourné ma face de nuit
Et j’ai pleuré mon infortune
Plus que le ciel avec la pluie

Vilaine averse que l’amour
Verse dessus la joie enfuie
Quand rien au monde n’offre un tour
A faire sous son parapluie

Lune dont veille la pastille
A la migraine des paumés
Ce soir l’espoir d’argent qui brille
Donne à mon cœur son comprimé

Lune tu luis comme je pleure
Mais si tu ris c’est d’un éclat
De noctambules de noceurs
Qui ne sont pas si délicats

Plus haut qu’au ciel des réverbères
Et que les phares des autos
Tu lèves ta chope de bière
A la barbe des couche-tôt

Astre blafard un brin moqueur
Au front de la ville et des toits
Que toute vague de mon cœur
Ce soir remonte jusqu’à toi

 

 

 

*          *

*

 

 

Tous droits réservés

© Gilles Palomba

Extrait de "A l'encre bleue"

 

*

 

 

Gilles Palomba, "A l'encre bleue", éd. Edilivre :

http://www.edilivre.com/a-l-encre-bleue-1e5d59bc0a.html

 

*

 

 

Pour découvrir l'univers de Gilles Palomba, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

http://www.gillespalomba.fr/114995785

 

*

 

4 votes. Moyenne 4.25 sur 5.

Ajouter un commentaire
 
×