Gilles Palomba - Causerie au coin du feu

Causerie au coin du feu

 

 

 

C’est un salon de luxe aux tentures de soie
Deux grands fauteuils de cuir où deux hommes s’assoient
Une petite table en bois d’acajou ronde
Porte un gros cendrier d'un style mappemonde
 
Chacun havane au bec en forme de missile
Affecte le sourire et fronce le sourcil
Et de son brun cigare au fond du globe étroit
Fait tomber de la cendre en tapotant du doigt
 
Ils parlent à voix basse interminablement
Pleins de civilités d’acerbes compliments
Les mains brassent sans fin de grands cercles dans l’air
Ils cachent des couteaux dans leur vocabulaire
 
Puis se lèvent soudain l’un après l’autre ils sortent
Croisent ceux qui tendaient leur oreille à la porte
Et se serrant la main le calumet au clou
Pour d’autres fumeries se donnent rendez-vous
 
C’est l’heure où l’âcre odeur apportant ses nausées
De tabacs refroidis de mégots écrasés
De tièdes cendriers l'humanité s'inhale
Et se bombe le torse aux vapeurs nationales

 

 

 

*          *

*

 

Extrait de "Le compte à rebours"

 

 

 

 

*          *

*

 

Tous droits réservés

© Gilles Palomba "Le compte à rebours"

2014

 

*

 

 

Pour découvrir l'univers de Gilles Palomba, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

 

http://www.gillespalomba.fr/114995785

 

 

 

*


 

2 votes. Moyenne 4.50 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.