Gilles Palomba - Départ

Départ

 

 

 

Mon fardeau sur l’épaule et fixant de l’azur
Les ultras violets me revient la chanson
Car partir c’est un peu porter une blessure
Et la vouloir guérir derrière l’horizon
   
Partir se retrouver de visage en visage
Vérifier par l’autre un soi-même nouveau
Le temps d’exorciser l’éphémère mirage
Savoir qu'à tous les ports le grand large prévaut
   
Pour mettre au fond de soi toutes les mappemondes
Par l’astre d’une main ouvrir sa galaxie
Etre l’éternité d’une courte seconde
Et renaître dans la permanente éclaircie

 

 

 

*          *

*

 

Extrait de "Le compte à rebours"

 

 

 

 

*          *

*

 

Tous droits réservés

© Gilles Palomba "Le compte à rebours"

2014

 

*

 

 

Pour découvrir l'univers de Gilles Palomba, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

 

http://www.gillespalomba.fr/114995785

 

 

 

*

6 votes. Moyenne 4.83 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×