Gilles Palomba - Final en guise de salut à l’enfant Yazid, fils d'Elaya

Final en guise de salut à l’enfant Yazid, fils d'Elaya

 

 

 

Hors d’une apothéose irradiant l’air de rouge

Te voilà tel que beau qui repeins le couchant

De mon bouquet final la dernière cartouche

D’un cygne dans sa gloire à son ultime chant

 

Force d’un or jailli des entrailles du monde

Sur l’infini destin à perpète des yeux

S’offre le beau trésor face à la mer qui gronde

Beau dans le crépuscule aurifère des cieux

 

Beau parce qu’au-delà de la nuit de la mort

Glorieux du néant de toute éternité

L’astre éclatant n’a pas d’éclaboussure d’or

Plus encline à ravir que ta seule beauté

 

Beau devant l’avenir par ta simple présence

Toi qui rends sa couleur à tout rêve défunt

Pour faire rejaillir des sources d’espérance

Et revivre nos soifs et raviver nos faims

 

Ah que d’étonnements sauras-tu faire naître

Enfant béni des yeux qui te regarderont

Espoir élu des cœurs qui voudront te connaître

Amour chéri de ceux qui chanteront ton nom

 

 

 

 

 

 

*          *

 

*

 

 

 

Tous droits réservés

Gilles Palomba

 

 

 *

 

 

Gilles Palomba, "Frères de la zone", éd. Edilivre

 

http://www.edilivre.com/freres-de-la-zone-1e5d59c0e8.html#.U3JocSjPsuQ

 

 

 

*

 

 

 

Pour découvrir l'univers de Gilles Palomba, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

http://www.gillespalomba.fr/114995785

 

 

 

*

 

6 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. AlysonQnw (site web) 08/10/2017

Oh Heavens. I don't know what to do as I have tons of work to do next week summer. Plus the university exams are getting, it will be a stretch. I am already freaking out maybe I should site to calm down a little bit. Hopefully it will all go well. Wish me luck.

Ajouter un commentaire
 
×