Gilbert Mervilus - Mon premier Février avec toi...

Mon premier Février avec toi...

 

 

Mon

 

 

 

Les mois, comme certains jours, ont leurs mystères,

Que rien n’explique…

Malgré les prétentions, profondément chimériques,

Des caprices de l’horoscope.

Décembre avait été, joyeusement, beau,

Lorsque, au-delà de la distance,

Tu m’invitais à la fête !

En ce moment même,

Loin des caprices de nos vingt ans, doublement volatilisés,

Au temps des petits chocolats de cinquante centimes,

Je me découvre, souriant seul, en pleine nuit,

Tes mots, sous mon oreiller :

-« Dans l’encre de ma nuit, je cherche les mots oiseaux, ceux dont les lettres aux ailes de fine dentelle pourraient rendre légers tes doigts sur le clavier […]… »

 

 

 

 

*           *

 

*

 

 

Tous droit réservés

Gilbert Mervilus

 

 

*

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×