Gilbert Mervilus - Chanel N°5

Chanel N°5

 

Chanel

Maria Callas

 

 

[…]

 

Ce matin-là, d’il y a plus de dix ans,

Je me trouvais sur la cour d’un notaire, au Bois-Verna. Rendez-vous professionnel de signature.

Brusquement,

Quelqu’une apparut…

L’atmosphère de mon cœur changea, aussi, brusquement.

Je crus, soudainement, voyager.

Etais-je à Paris, Londres ou Madrid ?

Je ne sais pas !

Ces grandes villes où Maria Callas et Rocío Durcal semblent partout présentes !

Tout dura moins d’une minute…

Elle descendit de la voiture, entra dans l’étude, au moment précis où je devais m’en aller.

Dix ans plus tard,

Il me reste le souvenir du Chanel N°5, d’un poème inachevé dans mon cœur, d’un inoubliable « Bonjour »,

Beau et intense comme un rayon de soleil, de l’allure majestueuse d’une princesse merveilleuse ;

Bref, ce sourire gravé sur mon cœur d’un poème jamais commencé sur papier,

Car il palpita ce jour-là, à un rythme jusqu’alors inconnu ; Donc la plume déparla*

 

 

 

Chanel 1

 

 

* Contexte proche du créole : perdre son contrôle, trembloter,

 

*           *

*

 

Tous droits réservés

Gilbert Mervilus

 

*

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

1. AlysonLlw (site web) 11/10/2017

https://www.last.fm/user/getanjali5

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×