Gabrielle Burel - Immobile 2

Vocation

 

 

« Je vous le dis, je vais aller garder des moutons ! » s'exclame Lucie en s'écroulant sur la banquette du café, où sont déjà réunies ses amies. Elle ne veut plus de cette vie citadine. « Toujours courir, ne jamais respirer, s'effondrer le week-end et détester le lundi, c'est affreux ! »

Connaissant le tempérament excessif de la jeune femme, toutes s'amusent de cette nouvelle lubie.

« Et où vas-tu aller ? » s'informe Sophie, jouant le jeu.

- N'importe où ! Où garde-t-on les moutons ? » Lucie réfléchit, se rappelle ceux qui hantent depuis mille ans les prés salés du Mont Saint Michel de son enfance. Intemporels, ils semblent bien se garder seuls.

Claude, toujours prête pour l'aventure, propose les Pyrénées.

«  C'est loin, non ? s'inquiète déjà la future bergère. Il y a des ours...

- Et des loups ! renchérit Sophie, enjouée

Odile, compatissante, envisage d'autres destinations :

- Voyons … Les Alpes de Haute Provence, Le Vaucluse, l'Hérault, le Tarn, Le Cantal ...

- Ah oui, le Cantal, on y fait de bons fromages !

- De vache ! corrige Claude

- Non merci, ni vaches ni chèvres : des moutons !

- C'est dommage, tu pourrais réhabiliter un buron, on viendrait te voir le week-end, prendre un bon bol d'air, faire du feu dans la cheminée ... rêve Claude avec un brin de nostalgie.

- Il te faut un chien aussi, décide Anne.

- Un chien ! s'esclaffe Sophie en pensant aux deux chats de Lucie. Il vaut mieux choisir et dresser une brebis meneuse, les autres la suivront.

- On peut faire cela ? s'intéresse Odile

- Bien sûr ! Les moutons sont intelligents. Cependant, il faut tout recommencer quand on abat le cheptel. » L'information jette un froid. Espérant réchauffer l'ambiance, Sophie concède qu'un âne peut également faire du bon travail. Il reste aussi le vieux truc de porter un agneau dans ses bras.

« As-tu ton diplôme ? demande Anne, pragmatique.

- De quoi parles-tu ? s'étonne Lucie

- Eh bien, on ne s'improvise pas berger, il faut suivre une formation, apprendre les soins à donner, la traite, la tonte, les gestes qui sauvent en cas de ballonnement, ceux qui aident à vêler, sans parler des maladies à diagnostiquer rapidement et...

- Et le fromage ! Sais-tu faire du fromage de brebis, au moins ? » Odile, posant une main légère sur le bras de son amie , préfère interrompre sa litanie. Anne est intarissable sur tous les sujets.

 

- Dans quel monde vivons-nous ? s'offusque Lucie. On ne peut même plus garder des moutons sans en faire des montagnes ! Tout ceci est bien trop stressant, je rends mon tablier ! »

 

 

*          *

*

 

Tous droits réservés

© Gabrielle Burel

Le 15 septembre 2013

 

*

 

Pour lire immobile - 1 - Ambition, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

Gabrielle Burel - Immobile 1

 

*

 

Pour découvrir l'univers de Gabrielle Burel, vous pouvez cliquer sur le lien ci-dessous :

http://theblogofgab.blogspot.fr/

 

*

 

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×