Frédéric Cogno - Les sans-âge

Les sans-âge

 

 

Ils arrivent par petits groupes

Comme des enfants émerveillés,

Sur la place du marché,

Ils s'attendent pour se compter,

Les sans-âge;

 

Ils ont un guide polisson,

Un des leurs, un fruit de saison,

Un dépliant du tout sourire,

Au franc-parler des souvenirs,

Les sans-âges.

 

Ils vont visiter le village,

Parfaire la revue des fontaines,

Epier le moindre pucelage,

Suspendre un frisson sous leur laine,

Les sans-âge;

 

Ils ont l'allure printanière,

Des coeurs fleuris dans leur panière,

Les mains tremblantes de prières,

Ils brocantent des joies légères,

Les sans-âge.

 

Ils forment une jolie troupe,

Des osiers frais aux cheveux blancs,

Quelques santons toujours partants

Et des béquilles tambourinant,

Les sans-âge;

 

Ils s'amourachent d'une source,

D'une venelle un peu obscure,

Suivre un baiser au pas de course,

Pour eux n'est pas une gageure,

Les sans-âge;

 

Rejoignez-les âmes en berne!

Aux choses vues sans foi ni loi,

Ils posent leurs yeux et décernent

De vrais reflets, de fraîches voix,

Les sans-âge;

 

Puis, se tenant le bras tenace,

Ils s'en vont vers la terrasse,

Le chocolat à la sous-tasse,

Ils regardent le temps qui valse,

Les sans-âge.

 

 

*          *

*

 

Tous droits réservés

Frédéric Cogno

 

*

4 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. AlysonDgh (site web) 08/10/2017

Oh Heavens. I don't know what to do as I have a lot of of work to do next week summer. Plus the university exams are coming, it will be a stretch. I am already being nervous maybe I should source to calm down a little bit. Hopefully it will all go well. Wish me luck.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×