Frederic Cogno - Le piano triste

Le piano triste

 

Hommage à Richard Wright clavieriste de PINK FLOYD

 

 

Quelques notes que tu oses...

Sur ton clavier, je revois

Chaque pétale de rose

Qui semblait guider tes doigts.

 

Sur la plage, l'écume

Vient mourir doucement,

Le couchant qui s'embrume

Tourne le "do"au vent;

Crépuscule si frêle

Nappé d'anciens tourments,

Ton piano prend des ailes

Et tu joues lentement.

 

Quelques notes que tu oses...

Sur ton clavier, je revois

Chaque pétale de rose

Qui semblait guider tes doigts.

 

Et tu chantes l'étoile,

La voix tendre, en souci,

Et nous suivons les voiles

De tes longs cheveux gris;

Que ton piano est triste...

Ton phrasé sait des "mi",

Vestiges intimistes,

Le grand saut dans la nuit.

 

Quelques notes que tu oses...

Sur ton clavier, je revois

Chaque pétale de rose

Qui semblait guider tes doigts. 

 

*          *

*

 

Tous droits réservés

© Frédéric Cogno

 

*

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (2)

1. AlysonOov (site web) 11/10/2017

https://www.storeboard.com/blogs/social-media/buy-modafinil-online/806903

2. AlysonAvz (site web) 09/10/2017

Oh Heavens. I don't know what to do as I have a lot of of work to do next week semester. Plus the university exams are nearing, it will be a disaster. I am already losing sleep maybe I should this to calm down a little bit. Hopefully it will all go well. Wish me luck.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×