Frédéric Cogno - A un grain de beauté

A un grain de beauté

 

 

-"Que vois-je à ton épaule?

Je ne le veux qu'à moi!

Obole

Pareille au fruit des bois.

 

Sous la blanche bretelle,

Fragile et délicat,

L'ocelle

Se cache et dit tout bas:

 

- Monsieur, la convoitise

De ce charme discret

Pactise

Avec le non-respect.

 

J'appartiens à la dame

Qui toujours me chérit.

Infâme!

Pour vous tout est permis!

 

Né d'une bruine étrange

Et d'un peigne à rosée,

Un ange,

A deux doigts du corset,

 

A perlé l'eau qui dore

Par ses cheveux luisants,

L'aurore

M'a fait grain du levant.

 

Le soleil pour baptème

A signé ma couleur,

On s'aime

Mais je crains ses ardeurs!

 

Certains perdent la tête

A n'y voir qu'un joyau.

Conquête

Ne veut pas dire"assaut!"

 

Louez-moi en silence

De nuit comme de jour,

Patience

Et gare aux vilains tours!

 

J'attendrai vos hommages

Pour m'offrir en beauté,

L'orage

D'une pluie de baisers...

 

 

*           *

*

 

Tous droits réservés

Frédéric Cogno

 

*

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire