Frédéric Cogno - L'île au fado

L'île au fado

 

 

Hommage à Amalia Rodrigues

 

Le diamant noir vivait dans un écrin de larmes,

Une voix s'était tue pour mieux chanter la mort,

La couturière en deuil méprisait le vacarme,

Elle accueillait la nuit sans l'espoir d'une aurore.

Ce  souffle de Lisbonne épargné des décombres,

Avait choisi son heure, ses bijoux, ses soupirs,

L'hôtesse du malheur entre l'ébène et l'ombre,

Attendit patiemment le poème à venir.

 

Viens ma caravelle avec du Porto!

Vous marins, prenez le linge aux fenêtres!

Et emmenez-moi sur l'île au fado,

Vous tous qui dormez sous les algues vertes!...

 

Elle cachait sa vie sous des corolles mortes,

Ce sont les billets doux de la diva obscure,

Et les baisers fanés de ses amours accortes,

La rose a dans son coeur des plis qui les sussurent.

L'éternel automne et son chant la surplombent,

Mourir en octobre plaît à tout lisboète,

Le jeu de Paredes* se fait graveur de tombes,

Dans chaque portugais, il est né un poète.

 

Bélem! Pleure-moi! Que je vogue à flots!

Jette-moi en mer, larme ou affluent!

Je dois retourner sur l'île au fado

Pour voir le bon dieu avec Magellan!

 

Et les rêves de pourpre au bord de l'océan,

Tombent à ses genoux comme vagues de cendre,

Les sirènes meurtries d'un captif ouragan,

L'inondent de leurs voix brisées de palissandre.

Les vents et les courants emportent son cercueil,

Les rivages fumants comme dernière scène,

Elle chante debout ce langoureux écueil

Sur l'écume où jaillit le poivre des carènes.

 

Oui réveillez-vous, mes fils! Matelôts!

Je chante à nouveau le miel de ma plèvre,

Je rentre chez moi sur l'île au fado,

Rangez à présent vos filets funèbres!

 

 

Carlos Paredes est issu d'une prestigieuse famille de musiciens portugais. Leur instrument de prédilection est la guitare portugaise, proche du  cistre, à cordes pincées, qui accompagne le fado traditionnel.Très grand virtuose, il était le soliste préféré d'Amalia. Quant au père de Carlos, Artur, il est considéré aujourd'hui encore au Portugal, comme le plus grand guitariste de tous les temps.

 

 

*          *

*

 

Tous droits réservés

Frédéric Cogno

 

*

 

 

 

*

 

 

3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. AlysonIca (site web) 08/10/2017

My friend and I went camping the other day. It was a horrible experience, as he wouldn't let me sleep all night. He kept talking about random stuff and whined about his sleeplessness. I totally told him to url and deal with it.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×