Frédéric Cogno - Douces espérances

Douces espérances

 

 

 

Hier, le petit soir murmurait à peine,

Ce qu'il me disait, je ne savais pas,

Quelque chose autour à tremble-fontaine,

D'un souffle muet passa près de moi...

 

Le ciel souriait pour quelques errants,

L'azur ébréché couleur de girelle,

D'un coup de rideau dans l'air frémissant,

M'annonçait Saint-Georges et les hirondelles.

 

 

 

 

*          *

*

 

Tous droits réservés

Frédéric Cogno

 

*

 

5 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (3)

1. BethanyKgj (site web) 10/10/2017

http://www.authorstream.com/orderValium/

2. Frédéric COGNO 05/06/2015

Merci beaucoup Joëlle.

3. Joëlle Pétillot (site web) 02/06/2015

Je suis toujours aussi fan, Frédéric. Ces petits bijoux d epoésie tendre me font naître un grand sourire.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.