Frédéric Cogno - L'eau dans les rochers

L'eau dans les rochers

 

 

 

Laissez passer c'est le printemps,

J'entends comme des écolières,

Des pas de danse entre les pierres,

J'entends des rires et des chants!

Là-haut comme des longs rubans

Dénouant les amours glacières,

L'eau retrouve dans la carrière,

Nattes tressées et fils d'argent.

 

Enfantillages, espiègleries,

Dans le couloir des cavalcades,

Les jeux de mains, les embrassades,

Frôlent souvent le génépi.

Petits secrets, cachotteries,

Sous les gros blocs en embuscade

Où les ploum-ploum et les tirades,

Se jouent d'un joli friselis.

 

J'aime écouter dans les rochers,

La farandole qui serpente,

La flopée des flonflons qui chante,

Grappilleuse d'un jeune été.

La voir jaillir de son creuset,

Sauvage vive au gré des pentes,

Quand sa fraîcheur un temps évente,

Des jupes bleues, des blancs corsets!

 

La suivre roulant ses cailloux,

En tenue blanche et en dentelle,

L'attendre au bal des jouvencelles

Dans mes deux mains, entre deux joues.

L'aimer dans ce piège à frou-frou,

Goûter la folle ribambelle

En m'offrant la part la plus belle,

Croquer la fleur sur ses genoux!

 

 

 

*          *

*

 

Tous droits réservés

© Frédéric Cogno

 

*

 

 

6 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. Vallier Noël (site web) 31/03/2015

C'est très joliment fait , c'est frais , en trois mots c'est très printanier !!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.