Frédéric Cogno - Aurores

Aurores

 

 

 

Quand le matin fraîchement à genoux,

Dans la rosée si signe à tire d'ailes,

 

Quand la vallée roule autour de son cou,

Son chandail de brume au dessus des prêles,

 

Quand le vent vient gémir à ma fenêtre

L'écho d'un parfum tombé des falaises,

 

Quand le ciel n'est plus qu'un rayon à naître,

Rose cupidon, une chaste braise, 

 

Je me rendors avec une étoile...

 

 

 

*          *

*

 

Tous droits réservés

© Frédéric Cogno

 

*

3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire