Frédéric Cogno - Soleil de ma vie

Soleil de ma vie

 

 

 

Quand le vent chaperon

Raccompagne en chansons

Une étoile orpheline,

Le ciel bâille au furet

D'un rose cachotier

Derrière la colline,

Plus bas sur les côteaux

Tirant les calicots

Des ombres opalines,

Le premier des rayons

Pointe son aiguillon

Sur le bleu des ondines.

 

Soleil de ma vie

Continue tes tours

Sème ta magie

Le long de mes jours

 

Au coeur d'un champ de blé

Sa nappe d'or couchée

Il ôte les corsages,

Baisers et chatteries

Sur ton ventre bruni

Ravivent ses hommages,

Nos deux corps dévêtus

Une brise est venue

Pour le droit de cuissage,

Quand il a vu tes seins

Il a pressé les grains

D'un épi sur nos âges.

 

Soleil de ma vie

Continue tes tours

Sème ta magie

Le long de mes jours

 

Par les chemins ardents

Comme un prince charmant

Il cherche un nu-d'épaule,

Il donne le bonjour

A ceux qui sont en cours

Vagabond sans école,

Dans l'obscur prieuré

Laisse un ange passer

Glissant sur son étole,

Puis court au petit bois

Des parfums sous les bras

Toiletter la girolle.

 

Soleil de ma vie

Continue tes tours

Sème ta magie

Le long de mes jours

 

La pluie qui hors saison

Veut donner des leçons

Il sort en espadrille,

Il peint un arc-en-ciel

Remplit le pot de miel

Cajolant la jonquille,

Le poète est content

Milliardaire au couchant

De compter ses vétilles,

Avant de se noyer

Goulu de fruits d'été

Dans les yeux de ma fille.

 

Soleil de ma vie

Continue tes tours

Sème ta magie

Le long de mes jours

 

 

 

 

*          *

*

 

 

Tous droits réservés

© Frédéric Cogno

 

 

*

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.