Frédéric Cogno - Présage

Présage

 

 

 

A filer l'haleine du soir,

Oh!...Voici qu'entre les mains douces

Du printemps encor jeune pousse,

La maison rit au reposoir.

 

Fière épousée d'un chèvre-feuille,

L'élue sauvage du hameau,

A l'heur' des nids pour les oiseaux,

Toute parée ouvre son seuil.

 

C'est là, dans un coin de piété,

Atre d'amour frais, Ô merveille!

Qu'une vierge de bois surveille

Le nid sous l'aisselle embaumée.

 

Signe, sagesse ou euphorie,

C'est au nichoir de nos prières

Que les angelots sans volière

Ouvriront leurs ailes à la vie.

 

Bénis soient la manne aux becs fins!

Les rouges-gorges apparus!

Le parfum rare du Salut

Tourne et vole autour du jardin.

 

Ô mai des lilas et des roses!

Badinons avec le muguet!

Entre la vierge et le bouquet,

Un tel bonheur nous prédispose

 

Au soleil toujours sur nos âges,

A la rêverie, à l'augure,

Celui d'un enfant dans l'azur

Dessiné à fleur de nuage...

 

 

 

 

 

*          *

*

 

 

Tous droits réservés

Frédéric Cogno

 

 

*

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. AlysonAnl (site web) 09/10/2017

My friend and I went camping the other day. It was a horrific experience, as he wouldn't let me sleep all night. He kept talking about random things and complained about his anxiety. I totally told him to click here and deal with it.

Ajouter un commentaire