Emecka - La saison des caresses.

La saison des caresses.

 

La caresse

 

Elle est celle du premier rayon de soleil

Sur mes émois printaniers endormis ;

Elle est celle du vif et turgescent bourgeon

Eveillant la branche du tendre arbrisseau.

 

La caresse.

 

Elle est celle de cette eau de vague, chaude,

Glissant et roulant sur mes frissons d’été ;

Elle est celle, de cette danse ondulante et lascive

D’un romantique violon dans le creux du cou.

 

La caresse.

 

Elle est celle de la feuille jaunie qui tombe de son arbre

Effleurant invariablement les années de ma vie ;

Elle est celle du picotement d’un désir encore fou

Sur le grain d’une peau emplie de doux souvenirs.

 

La caresse.

 

Elle est celle des arabesques dessinées sur mon visage

Par les flammes de l’âtre pleines de vives étincelles;

Elle est celle de ces soirées joyeuses et musicales

Dans la chaleur et la moiteur de mon plaisir.

 

La caresse.

 

Elle est celle que je reçois humblement en toute saison

Par tes mots et tes phrases empreints d’une suave poésie;

Elle est celle que mes mains osent, enfin, sur  ta peau

Douce d’attente et avide de voyages inédits.

 

La caresse.

 

Elle est celle de ma pudeur sur tes ardeurs,

Elle est celle de mon envie sur tes interdits,

Elle est celle de mes hasards sur tes coïncidences,

Elle est celle enfin, de mes mots sur les tiens.

 

Mk. Aout 2013.

*          *

*

Tous droits réservés

© Emecka - Mk

*

4 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. Tippi 11/11/2013

Le même plaisir à chaque lecture de ces mots délicieusement choisis et tellement harmonieux.

Un titre enchanteur qui tient toutes les promesses d'une écriture délicate et sensuelle.

De grands bravos Emecka

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×