Emecka - Le saule et les Zinnias

Le saule et les Zinnias

 

Un jeune saule solitaire et tortueux

Couvrait au printemps venu, d’un bien grand mépris,

Un parterre de Zinnias, petits mais nombreux,

Ecrasés par l’impudence du malappris.

 

Puis vint le temps de la chaude saison d’été

Où ces fleurs, d’une vraie grandeur se sont vêtues,

Semblant, le long du tronc de l’arbre gravir, et

Couvrant de couleurs les pieds du jeune têtu.

 

Bientôt, les regards visiteurs furent attirés

Par leur magnificence et leur géante beauté,

 

Plongeant dans un terrible et douloureux oubli,

Un jeunot à l’orgueil désormais ramolli.

 

Moralité :

Garde-toi, au printemps, de toute présomption

Devant la dite faiblesse d’un maigrichon !...

 

*          *

*


Tous droits réservés

© Emecka - Mk

*

Pour visiter l'univers d'Emecka :

http://emecka.blogspot.fr/p/renaissance-et-liberte.html

 

*

3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. Tippi 15/12/2013

Cette moralité toute rigolote qu'elle est, ne manque pas de sagesse !

J'accroche mon sourire sur l'écorce de ce saule jeunot !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×