Ema / Edith Aurengo - Le chevalet

Le chevalet

Sam 5721

 

 

Le chevalet n'en peut plus de porter tout cet arbre de vie qui n'en finit pas de hurler à l'Amour de tout ce qu'Elle a arraché de ses tripes pour le transmettre là sur ce bout de toile anonyme


Même la pile de livres se trouve transpercée du sang de ce coeur relié à l'être qu' Elle avait imaginé voir revenir vers elle dans ces lignes de vie multipliées par le chant du violon gravé au centre de ses nuits


 

Les clefs de sol se baladent dans la sidération de feuilles ensorcelées pendues à des crocs de branches sous les regards énamourés de ces deux pantins qu' Elle croyait alors inséparables dans leur Eden


Le soleil lui-même à son zénith promène encore et toujours son pouvoir de séduction à faire bander jusque dans ses profondeurs cet arbre figé dans ces instants de création par des mains tremblantes de l'espoir d'alors


Les crayons et pastels complices de cette débauche de rêves en éveil sont remisés au placard de l'oubli, Elle les ressortira peut-être pour barbouiller d'autres bouts de papier accrochés aux cintres de ses habits de rêve à venir
 
 
 
 
 

*          *

*

 

 

Tous droits réservés

© Ema / Edith Aurengo

 

 

 

*

 

 

Texte publié dans le cadre de l'appel à texte " Les tubes de l'été

Essai 7 tubes de l ete

" Les tubes de l'été "

Pastels secs

Anna Logon 2015

 

*

 

 

Je vous invite à découvrir et à aimer la page Facebook d'Ema :

" La peau des mots emmêlée d'images"

 

 

*

 

 

3 votes. Moyenne 4.67 sur 5.

Commentaires (1)

1. AlysonIhw (site web) 08/10/2017

Oh Lord. I don't know what to do as I have loads of work to do next week semester. Plus the university exams are close, it will be a stretch. I am already being anxious maybe I should more to calm down a little bit. Hopefully it will all go well. Wish me luck.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×