Colette Daviles-Estinès - Rosée blanche

Rosée blanche

 

 

 

Un chemin de pensées à la périphérie de la mémoire
Comme les traces de sangliers à l'extérieur des clôtures
Tout du long

Tout du long
La rosée blanche à la lisière
L'orée de l'hiver

C'était déjà de la distance

L'hiver
La rosée blanche
Et la transparence parfumée
Des derniers fruits

C'était de la distance
Mais pas assez

Pas assez loin
La bauge où fouir ce qui ne reste pas
A l'extérieur, à la lisière
A quand l'aube ?

Un chemin de pensées à la périphérie de la mémoire
Comme les traces de sangliers à l'extérieur des clôtures
Tout du long

 

 

 

*          *

*

 

 

Tous droits réservés

© Colette  Daviles-Estinès

 

  

*

 

Pour découvrir l'univers de Colette Daviles-Estinès, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

http://lesvoletsouvers.over-blog.com/

 

*

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×