Colette Daviles-Estinès - L'arbre du voyageur

L'arbre du voyageur

 

 

 

Nuit immobile
comme si elle ne devait jamais finir
Goûter la lune, pleinement
-  son reflet dans l'eau à peine frisé  -
J'ai des idées à chasser
qui me fourmillent au bout des doigts
Seulement dénouer l'aube
comme un ciel s'éventre au palmier voyageur
et coucher là son ombre
jonchée de brins d'étoiles

 

 

 

 

*          *

*

 

Tous droits réservés

© Colette  Daviles-Estinès

 

 

*

 

 

Pour découvrir l'univers de Colette Daviles-Estinès, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

 http://voletsouvers.eklablog.com/accueil-c25542950

 

 

 *


 

6 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. AlysonVqn (site web) 09/10/2017

My friend and I went camping the other day. It was a horrific experience, as he wouldn't let me sleep all night. He kept talking about random stories and whined about his insomnia. I totally told him to source and deal with it.

Ajouter un commentaire