Colette Daviles-Estinès - L'arbre du voyageur

L'arbre du voyageur

 

 

 

Nuit immobile
comme si elle ne devait jamais finir
Goûter la lune, pleinement
-  son reflet dans l'eau à peine frisé  -
J'ai des idées à chasser
qui me fourmillent au bout des doigts
Seulement dénouer l'aube
comme un ciel s'éventre au palmier voyageur
et coucher là son ombre
jonchée de brins d'étoiles

 

 

 

 

*          *

*

 

Tous droits réservés

© Colette  Daviles-Estinès

 

 

*

 

 

Pour découvrir l'univers de Colette Daviles-Estinès, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

 http://voletsouvers.eklablog.com/accueil-c25542950

 

 

 *


 

6 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. AlysonVqn (site web) 09/10/2017

My friend and I went camping the other day. It was a horrific experience, as he wouldn't let me sleep all night. He kept talking about random stories and whined about his insomnia. I totally told him to source and deal with it.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×