Colette Daviles-Estinès - Une manière d'exil

Une manière d'exil

 

 

Il fait nuit, ton matin
Nuit, ce jour blanc filé au mauvais coton des nuages
J'avance
J'acharne à coucher l'herbe des chemins perdus
A peine une trace foulée que l'aube relèvera
Il fait jour, mon matin
Comme un jour de claire-voie
Moucharabieh de l'âme
Que l'à venir éclaire
Confettis de lumière
Une manière d'exil

 

 

 

 

*          *

*

 

 

Tous droits réservés

© Colette  Daviles-Estinès

 

 

*

 

 

Pour découvrir l'univers de Colette Daviles-Estinès, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

http://voletsouvers.eklablog.com/accueil-c25542950

 

 

 *


 


 

5 votes. Moyenne 5.00 sur 5.