Colette Daviles-Estinès - Sassandra

Sassandra

 

Des ombres sourdes

miragent le sable éteint.

Une interminable déchirure

arrimée à mon paysage.

Cigarette sur Cigarette

je brûle mes insomnies

et tous les soleils périmés.

La lune dérive dans l'océan,

silencieuse froissée de vagues.

Au bout du voyage

regarder la lune se noyer.

 

*         *

*

Tous droit réservés

© Colette Daviles-Estinès

*

Pour continuer à visiter l'univers de Colette Daviles-Estinès :

http://voletsouvers.eklablog.com/

 

*

 

3 votes. Moyenne 3.67 sur 5.

Commentaires (2)

1. Gabrielle 20/12/2013

Superbe, toujours!

2. Tippi 19/12/2013

Sans modération j'aime cet univers. ..

Silencieuse. ..froissée de vagues. ..

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×