Cédric Mesuron - Autre rive

Autre rive

 

 

 

Poète blanc
Assis sur le seuil du néant
A cette porte sans ballant
Va et meurt l'hiver frissonnant

Mais elle est là dehors
A cueillir le printemps
Femme muette et sans gants
A joindre la mort

A se blottir dans le rire des amants...

 

 

 

 

 

 

*          *

 

*

 

 

Tous droits réservés

© Cédric Mesuron

 

 

*
 

 

 

15 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. Colette (site web) 21/12/2015

Heureuse de te retrouver là Cédric.

Ajouter un commentaire