Cédric Mesuron - Autre rive

Autre rive

 

 

 

Poète blanc
Assis sur le seuil du néant
A cette porte sans ballant
Va et meurt l'hiver frissonnant

Mais elle est là dehors
A cueillir le printemps
Femme muette et sans gants
A joindre la mort

A se blottir dans le rire des amants...

 

 

 

 

 

 

*          *

 

*

 

 

Tous droits réservés

© Cédric Mesuron

 

 

*
 

 

 

15 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. Colette (site web) 21/12/2015

Heureuse de te retrouver là Cédric.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.